Chaque entreprise peut-elle utiliser sa solution de dématérialisation de factures, ou doit-elle utiliser la même que celle du partenaire commercial ?

A la pointe de l’innovation, la dématérialisation de factures vise à faciliter la gestion administrative de chaque entreprise. Dans cette optique, la notion d’interopérabilité occupe une place prépondérante. L’interopérabilité implique en effet que chaque entreprise puisse utiliser sa solution de dématérialisation de factures, quelle que soit celle utilisée par le partenaire commercial, fournisseur ou client. Un enjeu de taille dans une économie globalisée, où les incompatibilités peuvent ralentir les interactions et freiner la performance. Avec une solution de dématérialisation axée sur l’interopérabilité, aucune obligation d’utiliser la même solution de demat de factures que le partenaire commercial. Un véritable atout technique, pour des transactions largement facilitées.

Précurseur dans le domaine des solutions de dématérialisation des factures, Ventya, Accelya à lépoque, avait signé dès septembre 2013 la charte GS1 sur l’interopérabilité des solutions de facturation électronique. Un engagement qui souligne l’implication de Ventya pour une plus grande liberté de choix en matière de solution de demat de factures. La solution de dématérialisation des factures Clear’ Invoice s’inscrit ainsi dans la lignée d’une plus grande ouverture de l’interopérabilité entre opérateurs de facturation électronique. Grâce à cet effort vers une interopérabilité accrue, la solution de demat Clear’ Invoice s’impose donc comme un nouveau gisement d’économies et de croissance. Dans la pratique, l’utilisation de Clear’ Invoice permet une interaction sans contraintes avec toute autre solution de dématérialisation de factures utilisée par les partenaires commerciaux de tous horizons, clients ou fournisseurs.