Comment l’entreprise peut-elle optimiser le traitement de ses factures ?

Dans une conjoncture économique morose, tous les gisements d’amélioration de la performance sont à explorer. A ce titre, l’optimisation du traitement des factures s’impose comme un nouveau levier de croissance. Le processus administratif de la facturation achats et ventes génère en effet de nombreux frais directs, à l’instar de l’archivage, de la saisie de données, des timbres, du papier, etc. Autant de dépenses superflues, depuis l’avènement de la dématérialisation comme vecteur d’optimisation pour le traitement de facture. Selon diverses études, le traitement d’une facture fournisseur coûte environ 14 €, et le traitement d’une facture client environ 9 €. Des sommes apparemment dérisoires au regard des volumes commerciaux en jeu, mais qui s’accumulent tout au long de l’année pour atteindre des budgets non négligeables.

 La solution de dématérialisation fiscale des factures Clear’ Invoice de Ventya vise à s’affranchir des factures papier. Deux procédés sont envisageables : le traitement de la facture client et le traitement de la facture fournisseur, en Echange de Données Informatisé (EDI) ou en envoi avec signature électronique. Au final, l’optimisation du traitement de facture garantit des coûts réduits de plus de 60%,  grâce à la rationalisation de nombreux postes de dépenses : impression, mise sous pli, envoi, gestion des litiges, etc. Le traitement des factures, optimisé grâce à la dématérialisation, s’inscrit ainsi dans une stratégie maîtrisée de réduction des coûts, gage d’une croissance pérenne.