21 octobre 2013 - Dématérialisation des factures : Accelya signe la Charte d’Interopérabilité GS1 des solutions de facturation électronique

Dématérialisation des factures : Accelya signe la Charte d’Interopérabilité GS1 des solutions de facturation électronique


21 octobre 2013 : ACCELYA, spécialiste de la facturation électronique et des flux dématérialisés, signait fin septembre la charte d’interopérabilité des solutions de facturation de GS1 France, à l’initiative de cette signature et qui avait réuni 25 opérateurs pour l’occasion. 

Cette charte a pour objectif de réaffirmer la gratuité des échanges, notamment lorsque la facture électronique transite par deux opérateurs différents. 


Le travail d’élaboration de cette Charte d’Interopérabilité a débuté il y a presque un an, dans le cadre d’un Groupe de Travail GS1 France composé d’utilisateurs. Elle résulte de la volonté des entreprises adhérentes de GS1, des éditeurs et des opérateurs de solutions de factures dématérialisées, de créer les conditions optimales d’un déploiement maîtrisé, serein et aussi rapide que possible de la facture électronique.


« Nous sommes convaincus que l’interopérabilité entre les systèmes des entreprises est la condition nécessaire pour créer une chaîne d’approvisionnement efficace, économe, de qualité et sûre », rappelle Pierre Georget, CEO de GS1 France.


L’interopérabilité est l’un des socles fondateurs des standards GS1 : elle doit laisser chaque utilisateur libre du choix de sa solution de facturation électronique en lui garantissant qu’elle sera compatible avec celle choisie par ses partenaires commerciaux.


Dans le cas présent, l’interopérabilité porte sur 4 éléments :

. le format de la facture,

. les moyens techniques de transmission et de traçabilité,

. le respect de la réglementation,

. et enfin la gratuité.

L’objectif est de donner aux utilisateurs, émetteurs et récepteurs de factures, le libre choix de leurs prestataires de solutions, mais aussi de créer les conditions d’un accès à la facture électronique à moindre coût.


Cette avancée sur le marché a toujours été au cœur du positionnement d’Accelya, comme l’affirme Dominique Bougnot, directeur de la filiale France :

« GS1 France a officialisé une belle démarche pour le marché de la dématérialisation des factures, et nous sommes ravis de contribuer à cette avancée. Depuis le lancement des services Clear’ Invoice en 2005, Accelya a toujours eu cette position sur l’interopérabilité, afin de faciliter la simplicité et la fluidité des échanges inter-entreprises, pour le plus grand bénéfice des clients finaux et de leurs partenaires commerciaux. »


La cérémonie de signature en présence de la communauté d’offreurs et d’utilisateurs fin septembre était une première étape, avec l’objectif de réunir, à terme, tous les prestataires de solutions de factures dématérialisée (35 au total), et d’élargir ce type d’initiative à d’autres secteurs d’activités que les produits de grande consommation.


 


En savoir plus :

http://www.gs1partenaires.fr/2013/10/facture-electronique-25-operateurs.html


Pour télécharger la Charte sur l’Interopérabilité des solutions de facturation électronique :

http://www.publications.gs1.fr/Publications/Charte-de-l-Interoperabilite-des-solutions-de-facturation-electronique



A propos de GS1 France :


GS1 est une organisation internationale neutre, à but non lucratif, qui développe et maintient les standards internationaux relatifs à la chaîne d’approvisionnement les plus utilisés à travers le monde. Les standards GS1 visent à améliorer l’efficacité, la sécurité et la visibilité des chaînes d’approvisionnement dans les différents secteurs d’activité.


GS1 rassemble plus d’un million d’entreprises utilisatrices qui réalisent plus de 6 milliards de transactions par jour dans 150 pays à l’aide de ses standards.


Plus d’informations sur : www.gs1.org